20 avril 2009

Une énigme météorologique : la Bretagne

Mesdames, Messieurs, Mesdemoiselles et assimilés (oui, je change l'ordre, parfois), bonjour. Ou bonsoir. Suivant l'heure affichée dans un coin de votre écran, ou même au milieu si vous voulez (mon fils adoré m'ayant remonté les bretelles sous le fallacieux prétexte de mon prétendu racisme envers les utilisateurs de Mac). Mais ne parlons point informatique, mon ordinateur est actuellement en période de solidarité envers les étudiants grévistes, à cause d'une influence néfaste d'un certain Raoul. Mais passons.

Passer_domesticus_m

En parlant de passer : ci-dessus une charmante bestiole :
le Passer Domesticus

En effet, si vous avez fait preuve d'un sens de l'observation un peu plus élevé que celui habituellement observé chez un Youpik dormant du sommeil du juste (à vous de comprendre pourquoi je mets en gras), vous devriez avoir remarqué le titre de cet article. Je ne vais pas le répéter, théoriquement, lever les yeux de plusieurs centimètres (oui, au-dessus du joli zoziau) devrait vous permettre d'apercevoir ledit. Plongeons-nous donc dans le vif du sujet : la Bretagne.

Tout d'abord, veuillez bien croire que je n'ai absolument rien contre la Bretagne, ni contre les bretons. Ne m'attaquez pas en justice, merci.
Ainsi donc, nous voici partis dans un sujet embrumé (sauf votre respect). Mais d'abord une petite présentation de la région dont nous causons.

bretagne

Voici ladite. Sexy, non ?

La Bretagne est ce qu'on pourrait appeler le nez de la France. Ça dépasse, c'est voyant, y'a beaucoup d'air qui passe et c'est régulièrement enrhumé. Je passerai sous silence son histoire, la seule chose qu'il convient de préciser est que sa population est liée historiquement à un certain nombre d'espèces bizarres comme les Korrigan et les Leprechauns, ce qui leur donne un caractère légendaire et surtout la capacité de voir ce qui est inaccessible au commun des mortels. C'est un territoire qui porte le nom d'une des ennemies jurées de la France (la perfide Albion), mais en petit, ce qui semble expliquer certains particularismes locaux que je n'ai pas le temps de développer ici. Sachez enfin que la Bretagne s'est spécialisée dans la conception et l'exportation d'armes de destruction massive (parmis lesquelles on peut citer les crêpes, le cidre et le Youpik), étant donné que la conception se fait en intérieur.

breton

Ça n'a pas grand chose à voir avec le sujet, mais j'avais
envie de la mettre.

Mises à part ces petites particularités, rien ne prédisposait la Bretagne à devenir la région maudite de la France. C'est pourtant ce qui est arrivé. Cependant, certains esprits éclairés considèrent que cette situation est dûe à la position géographique de cette terre natale du Youpik. Quoi qu'il en soit, la Bretagne est effectivement maudite. En effet, comme tout le monde le sait :

En Bretagne, il pleut tout le temps.

Je vois déjà s'élever les protestations. Mais, chose étrange, venant quasi-uniquement des Bretons. Oui, ce peuple étrange et bizarroïde, issu de Fées et de Gremlins. Eux objecteront, preuves à l'appui (telles que des coups de soleil), que la Bretagne est un territoire écrasé par le soleil, et que la pluie dont tout le monde parle n'est qu'un moyen de rafraîchir la terre. Certes. J'ai d'ailleurs de mes yeux vu un coup de soleil de Breton. Ce n'est pas une blague.

chapeau_breton

Avant l'invention de la crème solaire ...
Le Breton a le cuir chevelu fragile.

Mais comment expliquer la chose ? Car, tous les touristes vous le diront, mettre les pieds en Bretagne sans un poncho imperméable et trois épaisseurs de chaussettes est inenvisageable pour un non-autochtone. Eh bien, il me semble bien que j'ai trouvé un commencement d'explication. C'est d'ailleurs pour celà que j'ai mentionné au début du présent article l'origine du peuple Breton. Car cette (lourde ?) hérédité semblerait leur conférer un pouvoir unique.

Les Bretons ne voient pas les nuages.

bretagne_soleil

Bretagne vue par un Breton dépressif
(notez les vagues traces de nuages)

Etrange, n'est-ce pas ? Mais c'est une explication plus que plausible. As du l'illusion, des tours de magie foireux et des enchantements merveilleux, le sang magique dans leurs veines aurait pu leur permettre d'oblitérer la présence des nuages de leurs existences. Ainsi, malgré la tangible présence de ces masses de cumulo-nimbus au-dessus de leur(s) tête(s), les Bretons pourraient ainsi vivre dans un constant soleil, alors que les simples mortels que nous sommes seraient rappelés à la dure réalité climatique. J'avoue que cette explication est elle aussi un peu foireuse. Néanmoins, la science peut aussi servir à expliquer cette réalité.

En effet, vivant sur ces terres depuis des temps immémoriaux, on peut comprendre une adaptation à ce dur climat. Alors que le lombric a sacrifié ses yeux à l'obscurité ambiante, le Breton a sacrifié une partie de son cerveau. Ainsi, les zones convertissant les signaux optiques transmis par les yeux en images ont subi une mutation assez spéciale. Par un mécanisme que la science comprendra peut-être un jour, la lumière prvoenant de ces nuages est simplement ignorée par le cerveau. Alors que la lumière du soleil, dont il reste une trace dans celle ayant traversé les strates humides, est recréée telle qu'elle était à l'origine. D'où l'extraordinaire conséquence : un aveuglement sélectif. Une immense force d'auto-persuasion.

oeil

Tentative de représentation de l'oeil
Breton

Mais alors, comment expliquer les coups de soleil ? Très simplement. Leur peau, si peu habituée à recevoir des rayons non filtrés, au moindre rai échappant entre deux nuages, a fortement tendance à griller (d'ailleurs, expérience assez amusante, laissez un Breton au soleil : il se fait jeter dans un charter à la troisième minute). Et la pluie ? Ne la sentent-ils pas ? Si, mais leur inconscient leur affirme que la sensation humide est dûe à la transpiration qui devrait théoriquement se former avec un soleil si idyllique.

Voici donc résolue une des énigmes de notre temps. J'espère ne pas avoir trop blessé les Bretons qui me liront, mais je vous devais la vérité. Pardonnez-moi encore.

Vie

Posté par Brain of Truc à 14:06 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Une énigme météorologique : la Bretagne

  • Oui, mais non.

    D'abord : Hiiiii. Raoul fait des émules ! Qui l'eut cru ?

    [Fin de la parenthèse pas parenthèsée.]


    Sinon : Oui, mais non.


    La Bretagne, c'est cool. En tout cas, mes meilleures vacances ont sûrement été celle de l'année dernière là bas.

    Seulement voilà, je suis Picarde. Et qui mieux qu'un Picard peut comprendre qu'un temps ne soit pas toujours radieux ? Qu'un beau ciel est d'une couleur gris perle et qu'un averse régulière est nécessaire pour éviter le dessèchement d'une région ? Que le bleu n'est qu'une couleur de m'as-tu-vu souhaitant juste faire ressortir un peu plus l'astre jaunâtre qu'ils exhibent sous prétexte de "beau temps" ?

    Il faut tout de même que je le dise : j'ai moi même, en ma possession, une photo, qui mettraient ta théorie à plat. En effet, tes petits yeux de garçon du sud ne pourraient pas contester la couleur turquoise des eaux Bretonnes et azur du ciel de la même nationalité (oui, nationalité, ça fera plaisir aux chauvins qui passeraient).

    Cependant, il faut avouer que la carte mémoire de mon appareil photo (enfin, celui de ma mère car mon appareil photo est un disciple de Raoul) est bien mieux remplie de photos grisaillantes. Splendide certes. Un véritable dégradé de gris, allant de l'anthracite jusqu'à l'argent bleuâtre.


    Non, sincèrement, j'ai des photos où les gens ne portent pas de pull. Rares, oui, mais quand même.



    Je conclurais donc sur un magnifique :


    OUI, MAIS NON.

    Posté par Mulch, 24 avril 2009 à 14:19 | | Répondre
  • Y'a pas moyen d'éditer ici ? ^^

    Celles.
    L'azur.
    Splendides.

    Voilà.

    Posté par Mulch, 24 avril 2009 à 15:11 | | Répondre
  • En tant que Breton, je n'ai qu'une seule chose à dire :
    Si tu va en bretagne, et qu'il pleut, alors rappele toi ce proverbe :
    "En bretagne, il ne peut que sur les cons."
    Et tire la conclusion, tu es con, alors sors de la Bretagne, où notre niveau d'intelligence est plus élevé que le reste de la France =)

    Posté par Jael, 26 avril 2009 à 15:24 | | Répondre
  • "En Bretagne il ne pleut que sur les cons". Je le connais celui là.

    Mais ayant vu beaucoup de Bretons mouillés, dois je en conclure que la Bretagne est peuplée de cons ?

    Posté par Mulch, 26 avril 2009 à 17:08 | | Répondre
  • Ce n'était pas des vrais bretons justement!
    L'un de leurs aïeuls venait d'une province autre que la verdoyante, richissime et légendaire Bretagne!
    Say pour ca qu'il pleut sur ce genre de personnes! Car ils ne font pas partis de la population bretonne =)

    Posté par Jael, 26 avril 2009 à 22:31 | | Répondre
  • Evidemment.

    Donc, il n'y a vraiment que très très très très peu de Bretons en Bretagne ... mais beaucoup de cons ^^.

    Posté par Mulch, 27 avril 2009 à 14:49 | | Répondre
  • Ben tu sais quoi? Je pars pour Rennes demain (... En fait mon train est exactement dans 5h51mn...) alors heureusement que tu préviens! Je vais prendre ta veste pour quand il va pleuvoir (ah oui, d'ailleurs, je risque de pas pouvoir te la rendre... Trop de concours je rentrerai pas à l'appart... Donne à manger à mes fourmis s'il te plaît)

    Et s'il pleut que sur les cons, j'aurai le droit à l'averse mais c'est très bien! C'est pour ça que je vais dans le nord (tiens d'ailleurs je reviens de Strasbourg avec un beau coup de soleil sur les nibards...)

    Bref, tout ça pour dire, tu la connait celle-là? :

    Un touriste arrive en Bretagne et évidemment il pleut. Il voit passer un jeune homme et il lui demande "ça fait longtemps qu'il n'a pas fait soleil ici?" "Je sais pas j'ai que 18 ans"

    ...

    (tuuuut)

    Et pour agrémenter un peu ton article, voici une tite vidéo faite par des élèves de l'école des Gobelins que j'ai même pas tenté tellement il faut déchirer la race de sa mère pour y rentrer :
    http://www.youtube.com/watch?v=8bqp9cJ4L0U

    Bon je te fais des bisous ^^ à plouch

    Posté par Laureline, 11 mai 2009 à 03:38 | | Répondre
  • Frustration ?

    Je suis Breton , de la pointe la plus éloignée de la France .

    Bon mis a part les 5 minutes de rigolade que tu nous as offert (a nous les Bretons) j'en suis venu a me demander quelque chose ...
    Voyants le travaille (qui n'est pas des moindres) et
    imaginé le temps que tu as du mettre a rédiger ton petit article d'un tons comment dire .. hypocrite ? J'en suis venu a me dire qu'une frustration terrible transpirait de ce texte . Enfin je dis frustration , se n'est peut êtres pas sa mais bon tant de petites attaques , très bien ficelées ceci dit , sur des clichés émanant pour la plus parts de bon petits francais innocents et pleins gentillesse , provenaient surement d'un mal-êtres difficile a surmonter ? D'ou tant de volonté a la réalisation de ton article ?
    Pour finir, pour tes craintes au début de ton paragraphe , sur les attaques en justices (rires) ne t'inquiètes pas du tout notre oeil druidique celtique nous empêches aussi de voir du mal dans tes écrits

    Sarkozyquement ...

    Posté par Celtikman, 17 novembre 2010 à 16:56 | | Répondre
Nouveau commentaire